Grève et manifestation des personnels des EHPAD le 15 mars à Montpellier

Personnels des EHPAD de Montpellier lors de la manifestation du 30 janvier 2018 à Montpellier (photo du NPA34)

Montpellier Poing Info, le 12 mars 2018 – Les syndicats des salariés des établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), des EHPA, des unités de soins à longue durée (USLD), des hôpitaux gériatriques et l’association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) appellent les professionnels à se mettre en grève et à manifester dans tout l’Hexagone le 15 mars prochain. À Montpellier, le défilé partira à 14h30 du Peyrou (voir page facebook). « Aujourd’hui, partout en France, les salariés […], les associations d’usagers, les familles dénoncent l’inexcusable, l’incompréhensible et volontaire abandon dans lequel le gouvernement laisse les personnes âgées vulnérables parce qu’en perte d’autonomie en établissement comme à domicile » peut-on lire dans un communiqué publié par la CGT du centre hospitalier universitaire (CHU) de Montpellier.

« Augmenter le temps passé auprès des personnes âgées à domicile »

Pour la CGT CHU Montpellier, « l’ampleur des mobilisations du 30 janvier [500 personnes ont manifesté à Montpellier ce jour-là(1)] ont rassemblé des personnels du privé, du public de l’associatif (aides à domicile…), de la plus petite à la plus grosse structure montrent la détermination et l’exaspération des professionnels et des usagers. » L’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, SUD, UFAS, UNSA, soutenue par l’AD-PA et rejointe par la FSU et FA-FP(2), réclame dans un communiqué de « mettre en place un financement pérenne et solidaire de l’aide à l’autonomie ; de pérenniser le financement de l’aide à domicile, d’abroger les dispositions législatives baissant les dotations des établissements, de maintenir tous les effectifs ; d’augmenter le temps passé auprès des personnes âgées à domicile, d’appliquer le ratio d’un personnel pour une personne accompagnée en établissement (prévu par le plan solidarité grand âge de 2006) ; de revaloriser les salaires, d’améliorer les carrières et les conditions de travail des personnels à domicile et en établissement dans le cadre du statut et des conventions collectives nationales ».

Mobilisation rejointe par les étudiants

Lors de l’assemblée générale (AG) de la faculté Paul Valéry du 26 février dernier, les étudiants en lutte contre le plan Vidal ont insisté sur la nécessité de faire converger les luttes pour faire plier le gouvernement, et ils ont donc décidé de rejoindre la mobilisation des personnels des EHPAD ce jeudi 15 mars, et celle de la fonction publique le jeudi 22 mars. Lors de l’AG de Paul Valéry du 8 mars, ils ont aussi voté pour créer une commission de coordination avec les travailleurs en lutte et pour organiser une AG intersectorielle entre le 15 et le 22 mars. La stratégie du gouvernement d’avancer sur tous les fronts en même temps (loi travail XXL, loi asile-immigration, suppression des contrats aidés, plan étudiants, réforme de la SCNF…) pour assommer le mouvement social pourrait bien finir par montrer ses limites.

Notes et sources :

(1) « Grève dans les EHPAD : 500 personnes manifestent devant le siège de l’ARS à Montpellier », France Bleu, 30 janvier 2018
(2) – CFDT : Confédération française démocratique du travail
– CFE-CGC : Confédération française de l’encadrement – Confédération générale des cadres
– CFTC : Confédération française des travailleurs chrétiens
– CGT : Confédération générale du travail
– FO : Force ouvrière
– SUD : Solidaires, unitaires, démocratiques
– UFAS : Union fédérale action sociale
– UNSA : Union nationale des syndicats autonomes
– AD-PA : association des directeurs – des personnes âgée
– FSU : Fédération syndicale unitaire
– FA-FP : fédération autonome de la fonction publique

 

Share on FacebookPartager
Mis en ligne le 12 mars 2018