Le village d’Al Qaa aux couleurs du Hezbollah

20617020_1863274260366364_8813266120968652439_o

Photo prise à la sortie de Qaa. Il est écrit sur la banderole : « Bienvenue aux prisonniers qui écrivent une nouvelle page de fierté et d’honneur pour le Liban ».

Message envoyé depuis le Liban le 4 août 2017 – Dans le cadre des négociations entre le parti chiite et le groupe salafiste Al Nosra, après la défaite de ce dernier dans le jurd de Ersal, village frontalier occupé par le groupe Al Nosra depuis 5 (voire 6) années, ce sont 5 otages qui ont été libérés hier dans la nuit. Tout le village d’al Qaa et ceux alentours étaient debout pour les accueillir. Ces otages, combattants du Hezbollah, avaient été capturés il y a 3 ans par les salafistes extrémistes lors de combats en Syrie près d’Alep. La veille ce sont 3 autres otages et les corps de 4 martyrs qui ont été restitués à leur famille.

Après la fuite de leur leader Abu Malik Al Tale, le groupe terroriste Al Nosra tente de négocier un retour en Syrie et la libération de leurs prisonniers. La victoire du Hezbollah à Ersal n’est que le commencement. Aujourd’hui l’armée libanaise, toujours main dans la main avec le parti chiite, s’attaque aux combattants de Daech présents dans la périphérie de Qaa, village chrétien, ayant déjà subi une vague d’attentats suicide l’été dernier lorsque l’armée tentait de déloger les terroristes de Ersal. Les dirigeants libanais veulent déloger définitivement les salafistes d’Al Nosra occupants les villages et les camps de réfugiés libanais, en accord avec l’armée syrienne de l’autre côté de la frontière.

H.N.

Share on FacebookPartager
Mis en ligne le 04 août 2017